Texte : Stephen Albertini

Photographie : Ralph Romeo

1985, quelque part dans l’Oregon. MJ se prépare au décollage dans la fraîcheur matinale. Il ne va pas s’élancer de la ligne de lancer franc. Il ne s’apprête pas non plus à affronter un joueur adverse. Non, il se tient debout, immobile.

Vêtu d’une combinaison sans manches Jordan noire et bleu royal, un ballon de basketball coincé sous le bras droit, MJ a pris place sur la piste de décollage d’un aéroport pour l’une de ses premières séances photo, qui vise à promouvoir la toute nouvelle Air Jordan I. La carrière et les sneakers de MJ allaient bientôt atteindre des hauteurs stratosphériques en termes de popularité, comme semblent le présager la silhouette d’un jet et le soleil levant visibles en contre-jour derrière lui. Plutôt que de porter l’un de ses coloris signature inspirés des Bulls de Chicago, MJ a choisi un coloris qu’il ne porterait jamais lors d’un match professionnel: la AJI Royal.

Cette image capturée sur la piste de décollage allait devenir la célèbre affiche « Flight Guy ». Il n’en fallait pas plus pour que les fans s’emballent pour la Air Jordan bleu royal. MJ n’avait certes jamais porté de bleu à l’occasion d’un match aux couleurs de Chicago, mais c’était sans importance. Le coloris Royal est quand même entré dans l’histoire Air Jordan.

Et il n’a cessé d’évoluer depuis. On en retrouve des variantes dans plusieurs versions de la AJI, notamment l’édition « Game Royal » de 2018 et le coloris « Royal Toe » sorti cette année. Il apparaît également sur l’édition « Top 3 » de la AJI, sortie en 2016, ainsi que sur trois versions rétro différentes du coloris d’origine (2001, 2003, 2017). En 2017, il s’est même paré d’une finition satin en édition limitée.

La Air Jordan I Royal est une rareté, et bien qu’elle n’ait jamais été portée par MJ lors d’un match professionnel, elle a profondément influencé l’univers du basketball et la culture sneakers. En effet, le coloris Royal a contribué de façon unique à la réussite de très nombreux modèles Air Jordan, grâce à son succès initial et à l’engouement dont il n’a cessé de faire l’objet par la suite.

La AJIV a revêtu des teintes de bleu similaires à la sortie du coloris rétro « Motorsports » et de l’édition « Motorsports Alternate » de 2017. L’année suivante, la AJXIII arborait à son tour un coloris « Hyper Royal ». De remarquables interprétations du coloris Royal ont figuré sur de nombreuses autres silhouettes Air Jordan, notamment les modèles II, V, X, XII et XXXI. Plus tard dans la lignée emblématique Air Jordan, le coloris Royal s’est imposé sur deux modèles de chaussures de match, les Air Jordan XVII et XVIII. Des stars de tous les horizons  ont aussi fait la part belle aux teintes Royal pour créer, en de très rares occasions, des collaborations avec Jordan Brand.

Aujourd’hui, cette couleur chargée d’histoire s’associe à l’imprimé mythique cuir d’éléphant, visible pour la première fois sur la troisième chaussure signature de MJ, afin de créer la toute nouvelle Air Jordan III « Blue Cement ».

Sortie à l’origine en 1988, la AJIII a marqué un tournant décisif pour Jordan Brand. Première Air Jordan conçue par Tinker Hatfield, la AJIII conjuguait technologies de pointe et textiles avant-gardistes d’une manière inédite dans le secteur des chaussures de sport. À la demande de MJ, qui souhaitait bénéficier d’un confort immédiat et d’une souplesse optimale dès la première utilisation, Tinker Hatfield a doté la chaussure d’un cuir poli et d’une coupe mi-montante. C’est également avec la AJIII que la gamme Air Jordan a donné naissance à l’unité Air apparente, véritable révolution, ainsi qu’au logo Jumpman.

Mais ce n’est pas tout. Se rendant compte du penchant de MJ pour le style et l’excellence, sur le terrain comme dans la vie, Tinker Hatfield y avait appliqué un imprimé cuir d’éléphant au-dessus de la semelle intermédiaire et au niveau de la pointe. D’abord teinté d’exotisme, l’imprimé cuir d’éléphant s’est depuis largement répandu à un grand nombre de sneakers, accessoires et vêtements. Au fil des années, ilest même devenu la pièce maîtresse des collaborations Nike, Inc. les plus en vue. On peut aujourd’hui affirmer sans risque que l’imprimé cuir d’éléphant compte désormais parmi les textures les plus reconnaissables  de l’esthétique Jordan Brand.

La Air Jordan III « Blue Cement » n’est pas la première AJIII à afficher une couleur bleue, puisque la silhouette existe déjà dans une version originale « True Blue » très appréciée des fans. En revanche, c’est la première fois que le coloris Royal recouvre la totalité de l’empeigne en cuir d’une paire destinée à la commercialisation. Ce modèle fait suite au coloris d’inspiration color-block  « Red Cement », sorti il y a quelques mois. La chaussure présente en outre des touches de gris au niveau des œillets, de la languette et du col, des détails noirs au talon et sur la semelle intermédiaire, ainsi qu’une étiquette Jumpman transparente.

C’est en 1985, sur cette piste de décollage de l’Oregon, que le coloris Royal a lié à tout jamais son destin à la lignée Air Jordan. Trente-cinq ans plus tard, après un nombre incalculable de designs et d’évolutions, il poursuit son parcours de haut vol.