Depuis son ouverture à Amsterdam en 2004, Patta incarne le streetwear hollandais. Avant de lancer officiellement leur marque, les fondateurs Edson Sabajo et Guillaume « Gee » Schmidt créaient des vêtements pendant leur temps libre, essentiellement pour eux et pour leurs amis. À l’époque, ils étaient aussi DJ. Ils voyageaient, collectionnaient des sneakers, des disques de hip-hop, trouvant l’inspiration pour ce qui est aujourd’hui l’identité éclectique et interculturelle de la marque.

Après plusieurs collaborations avec Nike et l’ouverture d’une boutique à Londres en 2016, Patta collabore désormais avec Jordan pour créer une collection capsule comprenant la Air Jordan VII, un survêtement, un tee-shirt et un bob. Les deux créateurs ont exploré nos archives pour affiner leurs connaissances sur le style de MJ en 1992 (et assouvir leur passion par la même occasion), avant de proposer une association remarquable de couleurs et de motifs.

Patta et Jordan ont également choisi de présenter les chaussures dans une boîte blanche ornée d’une illustration de la chaussure, pour distinguer encore un peu plus cette collection unique.

Le co-fondateur Guillaume « Gee » Schmidt et le directeur artistique Vincent van de Waal racontent ici le processus de conception et leur passion pour la Air Jordan VII.


Pour Patta, que représente cette collaboration avec Jordan ?

Guillaume : C’est vraiment incroyable, vous savez !

Vincent : C’est un honneur de pouvoir travailler avec Jordan. Pour nous, c’était un rêve. Depuis que je suis enfant, je veux travailler sur une chaussure et je suis un grand fan.

Racontez-nous votre première rencontre avec la marque ou MJ.

Guillaume : Je jouais au basket. J’ai commencé avec d’autres chaussures Nike, essentiellement pour des raisons budgétaires. Par la suite, j’ai commencé à porter des Air Jordan, surtout les modèles VII et V. Je suis très nostalgique quand il s’agit de sport, de basketball et de musique hip-hop.

Vincent : Pareil pour moi. Je jouais au basket, jamais en club, toujours dans la rue. Quand j’avais environ huit ans, les boutiques ont commencé à vendre des sneakers américaines, des Jordan notamment, qui étaient un peu plus originales que tout ce qu’on pouvait trouver sur le marché. Pour moi, ces chaussures reflétaient toute l’élégance et l’excellence de MJ en tant que joueur.

Guillaume : C’était une révolution. Les déplacements de MJ, son allure sur le terrain : c’était du jamais vu. Quand les nouvelles Jordan sortaient, le fait de les enfiler, ça te transportait dans un film d’action et te donnait la capacité de sauter plus haut que n’importe quel obstacle.

Vincent : Et puis il ne faut pas oublier qu’à l’époque, on n’était jamais informé de rien. Chez moi, il n’y avait qu’une boutique et j’y allais plusieurs fois par semaine rien que pour voir les nouveautés.

Pourquoi avez-vous voulu collaborer sur la Air Jordan VII en particulier ?

Vincent : La Air Jordan VII était le premier modèle à ne comporter aucun logo Nike à l’extérieur. La chaussure n’avait pas non plus d’unité Air visible. Le fait de voir notre logo sur la semelle intermédiaire et l’inscription Team Patta au talon, c’est vraiment énorme pour nous.

Guillaume : La VII est une chaussure très particulière. Elle ne passe vraiment pas inaperçue, donc tout le monde ne peut pas la porter. La plupart des gens préfèrent la I, la III, la IV ou la V. Quand le modèle est sorti, c’était aussi l’âge d’or du hip-hop. Bon nombre d’albums marquants sont sortis entre 1992 et 1996. Ces années-là, l’émancipation noire a également joué un rôle prépondérant sur le plan esthétique. La VII faisait aussi référence à l’art africain.

Vincent : Comme c’était la septième chaussure, je dirais qu’elle avait gagné en élégance. Quand on a commencé à en parler, on a immédiatement dit « la VII », tous les deux. C’était ma chaussure préférée de tous les temps et c’était la même chose pour lui. Donc c’était un choix plutôt simple.

Comment avez-vous choisi les couleurs de la collection ?

Vincent : On a étudié attentivement les anciens coloris qu’on aimait. On s’est accordé sur le coloris Noir/Graphite clair de 1992, qui comportait une touche de Bordeaux. On a réfléchi pour comprendre pourquoi cette association de couleurs fonctionnait aussi bien. On a établi quelques règles simples pour savoir où placer les couleurs claires et foncées, puis on a réalisé un coloris atypique pour une Air Jordan. On voulait quelque chose d’un peu plus chaud et expressif. Je crois aussi que c’est la première fois qu’un logo se retrouve sur la semelle. Cette chaussure pourrait être la « jumelle » de la OG.

Guillaume : Les vêtements aussi sont hallucinants, vous savez ! Ils reprennent le même coloris. Le short et le tee-shirt s’inspirent de ce que portait MJ en 1992.

Vincent : Le survêtement, par exemple, fait complètement référence à cette époque. Ceux qui connaissent tout ça vont vraiment apprécier les détails. Et pour ceux qui ne connaissent pas, ça reste un survêtement génial. L’inspiration africaine des produits d’origine reste présente. On aimait cet aspect et d’une certaine façon, on voulait le conserver. Quant au bob, il ajoute une touche d’originalité.

Des employés de Patta, Bernard Lijte et Giano Codrington, portent la collection

Pourquoi était-il important d’inscrire « Team Patta » au talon ?

Vincent : L’expression « Team Patta » a beaucoup compté tout au long de notre histoire. On se voit comme une équipe forte, où chacun a sa place. C’était ce qu’il fallait pour ce projet. Notre équipe fonctionne comme une famille. On prend soin les uns des autres.

Guillaume : La Team Patta, c’est un groupe qui compte beaucoup de personnes, y compris l’ensemble de nos clients. Et tous partagent les mêmes valeurs. L’indépendance et le fait d’aimer les gens sont des valeurs importantes pour nous. Si vous nous soutenez, vous faites partie de notre grande famille, et on veut que vous ayez le sentiment de faire partie de quelque chose.

Vincent : Et peu importe votre origine, votre couleur ou votre sexe. On accueille tout le monde.


La collection Patta x Jordan est disponible à partir du 15 juin sur Jordan.com, sur SNEAKRS et chez certains distributeurs. Pour plus d’informations sur la Air Jordan VII, consultez la Collection Jordan.