Rédaction : Drew Hammell (@NikeStories)

Lorsque Michael Jordan fait ses premiers pas en NBA en 1984, il bouleverse l’univers du basketball en élevant le jeu à des niveaux jamais atteints jusque-là. Pendant toute mon enfance, dans les années 80 et 90, je n’ai cessé d’être influencé par ce personnage qui exhibait, sur le terrain, un style fluide et un esprit de compétition acéré, le tout dans des chaussures révolutionnaires. Je n’ai jamais eu la chance de le voir jouer en personne, mais cela ne m’a pas empêché de suivre chacun de ses matchs, de lire chaque article écrit à son sujet et de collectionner tout ce qui le touchait de près ou de loin. Je savais que je vivais un moment historique, et je voulais conserver autant de souvenirs que possible du meilleur joueur de tous les temps.

Comme l’histoire en témoigne, Nike s’est inspirée du talent exceptionnel de MJ pour créer, à l’aide de technologies de pointe et de matières de qualité, une gamme de chaussures de basketball haute performance qui a traversé les générations, en commençant par la Air Jordan I. Au fil du temps, il est devenu évident que chaque nouvelle Air Jordan, y compris la Air Jordan XXXIII fraîchement sortie,  était pensée dans les moindres détails et avec la plus grande intelligence pour rehausser l’esprit et l’ADN du modèle précédent. Certains modèles partagent des traits distinctifs, comme les Air Jordan III et IV, ou encore la Air Jordan XXIII et la Air Jordan 2009. D’autres se démarquent radicalement de leur prédécesseur, tels que les Air Jordan I et II, les Air Jordan XXVIII et XXIX ou, plus récemment, les Air Jordan XXXII et XXXIII.

Tant ces similitudes que ces différences ont permis de préserver l’intérêt des fans au fil des années.  On pourrait dire la même chose de la technologie d’amorti Nike Air   incorporée dans chaque Air Jordan, qu’elle soit visible ou dissimulée. Durant les dernières années de la carrière de MJ, nous avons observé une évolution rapide de la technologie Nike Air, qui se devait de refléter l’intensité de son jeu, en commençant par la très légère et réactive unité Zoom Air dans la Air Jordan XII, jusqu’aux unités double épaisseur de la  Air Jordan XVIII. Il semble donc logique que la technologie Zoom Air reste également au cœur du design de la Air Jordan XXXIII.

Pendant mes années de lycée, toutes mes Nike préférées étaient munies de l’amorti Zoom Air, de la Talaria à la Zoom GP, sans oublier la Ablaze. Je travaillais à l’époque dans le magasin de sneakers de Moorestown, dans le New Jersey, et je pouvais donc essayer les nouveaux modèles avant tout le monde.  C’est incroyable qu’un amorti conçu il y a 20 ans reste aujourd’hui la norme.

Lorsque je l’ai vue pour la première fois, la Air Jordan XXXIII a tout d’abord piqué ma curiosité. Comme la plupart des modèles Air Jordan, cette chaussure sera sans aucun doute au centre des discussions les plus animées. Première chose : où sont passés les lacets ? La variété des coloris a également attiré mon attention, puisqu’on y retrouve bien plus que les couleurs classiques rouge, blanc et noir. La XXXIII est probablement l’un des modèles Jordan les plus polyvalents : facile à enfiler et à retirer, elle est disponible dans une large palette de couleurs originales.

Le lancement de la XXXIII est également l’occasion de rappeler l’importance des plaques en fibre carbone de la gamme Air Jordan.  Plus qu’un simple moyen de renforcer la réactivité des unités Air Sole  (notamment dans la Air Jordan XI et les modèles suivants), ces plaques ont permis aux Air Jordan de s’alléger au fil du temps. L’intégration, par exemple, de la technologie révolutionnaire Flight Plate dans la Air Jordan XXVIII en fait l’un des modèles les plus légers de la gamme. Avec la technologie Flight Speed, la XXXIII reprend ce même concept en le développant.

Les systèmes de laçage de la Air Jordan sont également un exemple d’innovation . Je parle bien évidemment de la boucle de lacet sur la Air Jordan V, des straps entrecroisés sur la Air Jordan VIII, des systèmes de laçage rapide des éditions IX et X, ou encore des enveloppes de protection des Air Jordan XVI et  XXVIII. Je me souviens de la sortie de la XVI en 2001. Les clients du magasin de sneakers dans lequel je travaillais ne savaient pas vraiment quoi penser d’un design si radical avec une protection amovible (et aimantée), une unité Zoom Air visible sur toute la longueur et des coloris Cerisier et Gingembre. L’histoire a pourtant prouvé que ces modèles étaient en avance sur leur temps.

Il y a plus de 33 ans, le public découvrait la Air Jordan I, et chaque année une nouvelle édition de cette chaussure de basketball donne le ton de l’avenir de la marque.  À mesure que j’approfondis mes connaissances, je me rends compte du travail investi pour donner à la XXXIII une personnalité propre tout en préservant l’authenticité des modèles Jordan précédents. Son approche futuriste du design illustre la soif de confort et de réactivité des athlètes aujourd’hui, mais également leur goût pour le style.

Pour chaque nouvelle Air Jordan, une chose reste vraie : derrière chaque chaussure  se cache une histoire, celle du meilleur joueur de l’histoire du basketball et de l’héritage qu’il nous a laissé. Chaque chaussure  est imaginée et réalisée avec cet esprit d’excellence. Chacune d’entre elles représente un volet de l’épopée de MJ ou des joueurs qui ont suivi ses pas.


La Air Jordan XXXIII est sortie  le 18 octobre.  

Découvrez l’évolution de la chaussure de basketball par excellence avec la Collection Jordan.